Cours de psychologie

TD

I. TD du 02/10.

 

 

1. Dossier :

 

15aine de questions

Il faudra justifier les questions que l’on décide de poser. Plus les justifications sont cohérentes et meilleure sera la note.

Le dossier sera noté non seulement sur la qualité mais aussi sur la quantité

Pas de bibliographie demandée mais une recherche minimum est nécessaire pour traiter la question posée. Il faut que les hypothèses soient réalistes, pas forcément fondées sur de la documentation.

Le dossier est composé :

  - Du questionnaire en annexe

  - De la présentation du sujet choisi et des hypothèses formulées. Ces hypothèses vont permettre d’identifier les variables et de présenter les questions qui vont permettre de tester les hypothèses. Il faut préciser le choix des questions : ouverte ou fermée, etc.

  - Ensuite il faut préciser qui on va contacter, quel mode d’échantillonnage on va utiliser. On explique comment on a construit les catégories.

  - On fini par une explication du mode de passation.

A partir d’un thème :

  - Formuler quelques questions.

  - Formuler des hypothèses.

  - A partir de ces hypothèses imaginer le questionnaire.

 

2. Thèmes pour le dossier :

 

Les attitudes et les comportements // aux modes de transport

Les attitudes et les comportements // à la consommation des produits d’agriculture bio

Les attitudes // de l’accueil des populations « Roms » dans les villes

Les attitudes // de l’évolution des relations sexuelles

Les attitudes // aux atteintes aux symboles religieux

Les attitudes // à la vidéo surveillance

Les attitudes // au traité budgétaire européen

Les attitudes // à la production d’électricité

Les attitudes et les comportements // à la prévention du sida

Les attitudes // au port de symboles religieux dans les lieux publiques

Les attitudes // à l’harcèlement moral au travail

Les attitudes à l’égard de la croissance/décroissance économique

Les attitudes // à la dépénalisation des drogues douces

 

 

II. TD du 15/10.

 

 

Un échantillonnage probabiliste est un échantillon où chaque unité de la population a une probabilité connue et non nulle d’être tiré au sort. Ca implique de disposer d’une liste exhaustive des membres de la population : une base de sondage.

Il existe différents types d’échantillons :

  - Aléatoire simple : il faut établir un taux de sondage = Individus de la population/taille de l’échantillon.

  - Stratifié : on défini au préalable des catégories de personnes.

  - Par grappe : dans les grappes il faut interroger tous les individus d’une grappe.

 

 

TD du 12/11.

 

 

Question ouverte :

 

Il faut que la question réponde à notre thématique, il faut qu’elle s’intègre dans cette thématique.

Comme pour les autres questions, il faut prévoir le dépouillement de cette question.

 

 

 

TD du 3/12.

 

 

1. Contenu de l’outil :

 

Consigne :

  - De présentation :

           + Il faut se présenter (étudiant en psychologie à éviter) et le questionnaire (il ne faut pas utiliser le mot sondage, mais plutôt travail, devoir, etc.).

           + Il y a un vocabulaire à utiliser : il faut utiliser des questions peu implicantes.

           + Il faut donner une information qui n’est pas fausse, il ne faut pas mentir, ni donner les hypothèses, ni les objectifs, ni l’avis personnel de l’expérimentateur, etc., il faut rester flou.

           + Les gens ont besoin de l’information, quitte à la répéter 4 fois avec différentes formes. Toutes les réponses auxquelles on ne peut pas répondre, on les renvoie au débriefing.

           + On doit aussi préciser un temps de passation. Dans ce cas on peut tricher un peu. On n’hésite pas à flatter la personne dans le cas où elle a passé plus de temps.

  - De mode d’emploi pour répondre au questionnaire. Il faut donner l’impression à la personne que c’est très facile.

 

Questionnaire.

 

Débriefing :

  - On a une déontologie : on ne peut pas dire à la personne « merci et au revoir ». On ne doit pas laisser partir la personne si elle n’est pas satisfaite.

  - Ce qui est indispensable de donner aux personnes :

           + Anonymat : car les données ne sont pas traitées individus par individus. Il va y avoir un traitement global dans le cadre de l’université.

           + Ces questionnaires ne seront pas publiés : donc non publics et qui reste dans le cadre de l’université.

           + Attention aux autorisations nécessaires pour questionner les personnes dans les centres commerciaux, les lieux religieux, les parkings, etc.

 

Il faut considérer que les profs sont des ânes : il faut donc leur expliquer et définir tous les arguments et notions que nous employons dans le questionnaire.

Ce n’est pas la quantité d’hypothèses qui compte mais c’est leur pertinence. On pose une problématique générale de laquelle découlent plusieurs hypothèses opérationnelles.

On peut poser des questions leurre qui ne seront pas traitées au moment de l’analyse des données.

On peut justifier plusieurs questions en même temps si elles sont liées les unes aux autres.

 

2. Question ouverte :

 

Générale ou précise.

Il faut la placer à l’endroit où on est le plus sûr d’obtenir une réponse.

 

3. Echantillon :

 

Il doit coller à la population.

Mode d’échantillonnage (cf. cours CAMBON).

Il faut choisir des variables pour que le questionnement de l’échantillon reste possible dans le cas d’une passation individuelle.

Il faut prendre suffisamment de personnes pour combler la totalité de nos variables.

 

a. Analyse de l’échantillon :

 

Il faut tout prévoir avant de faire passer le test.

Ce qui intéresse est comment on va faire ressortir les éléments psychologiques. Ce n’est pas le test statistique qui intéresse mais c’est la position des individus par rapport au thème du questionnaire.

Tri des réponses :

  - Codage : dans le cas d’une question « oui – non ». Il n’y a pas que des oui ou que des non : il y a aussi les non réponses. Dans le cas où les NR sont majoritaires la question est male posée. Il faut les éviter dans le cas des sujets sensibles.

  - Tri à plat : il s’agit du dépouillement des questions une à une.

  - Tri croisé : consiste à croiser deux ou plusieurs questions selon leur lien.



18/01/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1520 autres membres