Cours de psychologie

Résumé

Naissance des enquêtes au XIXème siècle.

Différentes formes d’enquêtes : sondage, enquêtes de consommation/de recherche.

Différents objets : attitudes, préférences, croyances, prédictions, faits, comportements.

Le déroulement de l’enquête : Elaboration des hypothèses, pré-enquête (pour améliorer le questionnaire final), enquête définitive (validité et fidélité).

Qui interroger ? Une partie des individus visée par l’enquête. Au-delà de 3000 personnes la précision est disproportionnée.

→ Echantillon probabiliste (simple [long et couteux], stratifié [modifier les taux de sondage], grappe [perte d’information et de représentativité], plusieurs degrés [large population] = les plus précis et représentatifs, mais problème de non recouvrement [ne correspondant pas totalement à la population parente], d’absences et de refus), échantillon non probabiliste ou empirique (par quotas [structure identique à celle de la population, variables, cadre croisé et cadre marginal], effets des enquêteurs [biais de sélection], échantillonnage sur place [par quotas quand caractérisée par les lieux] = moins précis), échantillon mixte (principe probabiliste et empirique), panel (plusieurs individus à plusieurs reprises).

Elaboration du questionnaire : les questions (ouvertes [liberté de réponse], fermées [catégorielles = par catégorie ; à échelle graphique = échelles de réponses], autres), formulation des questions (clarté et compréhension, questions biaisées), organisation du questionnaire (lisibilité, biais dans l’ordonnancement), pré-test du questionnaire (fidélité, validité).

Passation du questionnaire : consigne (cadre), conditions de passation (effets enquêteurs et effets d’enquête), contrôler le biais de désirabilité sociale (extrémiser les réponses), modalité de passation.



22/06/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1516 autres membres