Cours de psychologie

Introduction

Introduction

 

 

Méthode pour étudier le fonctionnement de l’individu.

 

2 grands groupes :

     - ergonomie cognitive.

     - thérapie cognitive comportementale.

 

La psychologie Cognitive étudie les grands fonctionnements psychologiques de l’être humain:

     - la fonction mémoire.

     - l’utilisation du langage.

     - les émotions.

     - le raisonnement.

     - les perceptions.

 

Mémoire, représentation, processus cognitif.

Perception et reconnaissance.

 

 

I. Le « behaviourisme ».

 

 

Comprendre le comportement des individus dans des situations particulières.

 

L’individu est assimilé a une boite noire, ses sensations ne résultent que des stimulations de l’environnement : le psy ne voit pas le système dans son état réel, on voit son comportement donc on interprète son comportement : comportement = hypothèse.

 

On ne peut pas regarder directement dans l’individu : boite noire.

     Ex : En colère : interprétation de l’état de la personne à partir de ce qu’on perçoit.

 

Le psy va pouvoir définir :

     - L’environnement de l’individu (appelé un stimulus) : ce qu’on voit, le langage écrit (texte quand on lit, ce que quelqu’un dit).

     - Stimuli détectés et traités par la boite noire.

     - Boite noire produit des réponses : comportements (réponses aux stimuli = a une cognition interne)

     - Objectif en décrivant les stimuli et les comportements apportés parce qu’on peut tout voir de ça donc il n’y a pas d’interprétation : début de la psychologie scientifique car basée sur ce qu’on voit.

 

 

II. Le cognitivisme.

 

 

Dans le « behaviourisme » on oublie toute la partie boite noire.

 

Objectif du cognitivisme est d’ouvrir la boite noire à l’aide des stimuli = psychologie expérimentale.

 

Seul moyen de mettre en relation les comportements et les stimuli pour ouvrir la boite noire.

 

 

III. La Cognition.

 

 

Ensemble des processus mentaux (cognitifs) qui se déroulent entre le stimulus et la réponse : tout ce qui se passe dans la tête d’un individu.

Stimulus → perception (reconnaitre visages, mots) (comment fonctionne la perception → comment on dit qu’on reconnait cette personne) → représentation de la stimulation (reconnaissance) → comparaison de la représentation issue de la stimulation avec les représentations stockées en mémoire → décision.

Le tout modulé par le processus (mécanisme) attentionnel qui modifie la façon dont on perçoit les choses et prend des décisions.

 

Dans l’environnement d’un individu, il y a tous les autres individus.

 

Pensée : représentations et processus :

     - Cognition : latin = connaissance ou pensée = base de la psychologie.

     - Cognition requiert représentations internes et des processus qui agissent sur ces représentations mentales.

 

Représentation interne.

 

Représentation : connaissance reliant des entrées sensorielles à des sorties comportementales → mise en relation de l’image détectée avec un comportement.

Pas uniquement chez les êtres humains : ex : thermostat de radiateur, enregistrement sur cd, cerveau.

 

 

IV. Types de processus cognitif.

 

 

Perception : détection d’un stimulus aboutissant à sa reconnaissance.

Reconnaissance : mise en rapport d’un stimulus perçu avec des connaissances en mémoire (nom, propriétés, usage).

Représentations en mémoire : connaissances stockées à court ou long terme pour une utilisation ultérieure.

Action comportementale : action du système en réponse à des stimuli et/ou orienté vers des buts (en réponse ou pas à des stimuli) (= parole, attraction, approche, évitement) → dans son environnement. Utilisé en thérapie de groupe pour étudier le comportement.

 

 

V. Qu’est ce que la pensée ?

 

 

Donald HEBB :

La mémoire : les représentations et processus cognitifs sont sous-entendus par les associations synaptiques entre les neurones et leur activité = bases de la neuropsychologie.



11/05/2012
23 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1519 autres membres