Cours de psychologie

Anglais (L2 - S3)

Anglais

 

 

Livre conseillé : Anglais pour psychologue, édition Dunod.

 

 

I. Cours (26/09/12).

 

 

La nationalité prend une majuscule : She is American.

Preterit pour une action passée, finie.

She used to live in Columbia / She lived in Columbia.

Une expression anglaise : “wake up and smell the coffee”, que l’on pourrait traduire comme « ne rêve pas ».

Quand c’est général, on ne met pas l’article : il aime la simplicité → He likes simplicity.

 

What is your favorite color ? Green.

Have you benne abroad ? Mojorqua and Germany.

Name the characteristic you look for in a friend. Honesty.

→ Anna’s favourite color is green. She went to Germany and Majorqua for holidays. Honesty is the characteristic she looks for in a friend (she looks for honesty in a friend).

 

A good listener : à l’écoute.

Abroad : étranger.

An ice breaker : rompre la glace.

Are you aware of the rules ? Es-tu au courant de ce qui se passe ?

Atmosphère, ambiance (langage soutenu) : ambiance.

Awesome : genial.

I am sympathetic to Obama’s cause : je suis compatissant/partisan de la cause d’Obama.

LOL (laughing out loud) : rire à gorge déployée.

Loyal friend : ami loyal.

My deepest sympathies : mes sincères condoléances.

Nice, friendly, likeabout : sympa.

Non-judgemental : pas de jugement.

Open minded / broad minded : large, ouvert, dispose.

Sens of humour : sens de l’humour.

Reliable : fiable (Can I rely on you to learn ? Je peux compter sur vous).

She didn’t say why : elle n’a pas dit pourquoi.

Slang : argot.

To nuance : nuancer.

To sort out a problem : régler un problème.

Trust : confiance.

You are expected to do oral work : on s’attend à ce que vous fassiez du travail oral / vous êtes encourages à faire du travail oral.

 

 

II. Cours (03/10/12).

 

 

Etudiez les verbes irréguliers !

 

I was born underneath the stars.

I burst out laughing because I chose to become the President.

I bet with my parents that I could feed this ambition.

I chose my brother as prime minister.

I wanted to broadcast this news throughout the U.K.

But I had forgotten I couln’t talk yet.

20 years later, I fell in love and cut short my ambitions.

I realised/I understood that I was after all human and could male mistakes, misunderstand and even mislead people on purpose.

I had acquired some bad habits. I slept so long (to oversleep), I mislayed my things and I overdid everything.

When driving, I overtook the other cars and I didn’t want to pay for the motorway/highway.

I dreamt I was the child king.

I wanted/forecast/expected to be rich and famous. Little by little my expectations shrunk.

The life taught me a great lesson in order to undertake big ambitions you have to stride forward, strive to maintain the pressure and sweep away you fears.

Wake-up and smell the coffee !

 

An increase : une augmentation

Burst out cry : j’ai éclaté en sanglots.

Burst out laugh ; j’ai éclaté de rire.

Draft : courant d’air.

Everything : en tout.

Fell in love : tomber amoureux.

Gentle slope : monte doucement.

Habits : habitudes.

It levels off : il se stabilise

Little by little : petit à petit.

Mistake : erreur.

Motorway/highway: autoroute.

Peak : sommet.

Sharp : raide.

Sharply : pointu.

Slight : légèrement.

Slope : pente.

Speed of change : rapidité de changement.

Steady : régulier.

Swifthy : rapidement.

To decrease : diminuer.

To increase : augmenter.

To remain : rester.

Trends : tendance.

When driving : au volant.

 

 

III. Cours (10/10/12).

 

 

Etudiez les mots de liaison !

 

She asked me if he came.

I want a house whereas she would prefere live in apartment.

On the one hand, I wanted help her, on the other hand, I didn’t want to encourage laziness.

I have worked since 1970, since my mother died.

As/since you interested, I’ll show you the other.

I wasn’t there, therefore/thus I wouldn’t say you.

What ever ask, he is sure to get he.

He did it in spite of my advices.

I either go to cinema or restaurant.

It was hard/tough work, thought we enjoyed.

 

 

Quelques mots pour définir une progression rapide :

                - Adjectif : rapid, quick, abrupt, sudden, fast.

                - Adverbe : rapidly, quickly, abruptly, suddently, fast.

                → It has a steep slope.

Quelques mots pour définir une progression plus lente :

                - Adjectif : slow, gradual, steady.

                - Adverbe : slowly, gradually, steadily.

                → It has a gentle slope.

Quelques mots pour définir quelques degrés de changements :

                - Adjectif : sharp, dramatic, considerable, significant, substantial, slight, moderate.

                - Adverbe : sharply, dramatically, considerably, significantly, substantially, slightly, moderately.

 

There is an increase, then it levells of.

It’s slowly increase and it decrease for finally in a peak.

It fluctuates.

Gradually increases and decreases abruptly.

It slowly rises and gradually grows.

Fast drops and slowly decreases.

 

Advices : conseils.

Bitch : garce, chienne.

Gentle slope : monte doucement.

It levels off : se stabilise.

Laziness : paresse.

Rather : plutôt.

Sharp : raide.

Slight : légèrement.

Slope : pente.

Speed of change : rapidité de changement.

Steady : régulier.

 

 

IV. Cours (17/10/12).

 

 

Mary Ainsworth, née en 1913 et morte en 1999, était une psychologue du développement qui a joué un rôle important dans la théorie de l’attachement en mettant en évidence différents types d’attachement, qui sont le type secure (type d’attachement optimal), et les types insecures ambivalents et évitants, grâce à son expérience la « Situation étrange », mettant en scène un bébé, sa mère et un inconnu.

→ Mary Ainsworth, was born in 1913 and died in 1999, was a psychologist of the development who played an important role in the theory of the attachment by highlighting various types of attachment, who are the type secure (type of optimal attachment), and the types insecures ambivalent and avoiding, thanks to her experiment the « Strange situation », staging a baby, his mother and an unknow.

 

By highlighting : en mettant en evidence.

Involve : impliquer.

Dazed : stupéfait, sonné.

Degree : licence, diplôme.

An important person of work : notable.

Horrible inner activity : activité interne horrible.

Picnic : partie de plaisir.

 

 

V. Contrôle écrit.

 

 

Sur un texte sur Sigmund Freud.

Quelques questions dessus.

 

Freud, Sigmund (1856 – 1939), who was born of Jewish ancestry at Freiberg in Moravia, was educated in Vienna, in which city he spent almost the whole of his long life. Here he enrolled at the university as a student of biology and medicine in 1873 and while still a medical student embarked on some research under the distinguished physiologist Ernst Brücke, whose interests lay predominantly in the vertebrate nervous system. In 1878, this work resulted in Freud’s first published scientific paper, on the histology of the spinal cord in a primitive fish? He qualified in medicine in 181 at the age of 26, somewhat tardily, and after working for a time in Theodor Meynert’s Institute of Cerebral Neurology, decided to specialize in clinical neurology. He was appointed to a lectureship in neuropathology in 1885 and, soon after, was awarded a travelling fellowship to enable him to study in Paris with the world-famous neurologist J.M. Charcot. This proved to be the turning point in Freud’s career; from it can be dated his metamorphosis from a clinical neurologist into a medical psychologist in the modern sense of the term.

→ Freud, qui est né de nationalité juive à Freiberg en Moravie, a été instruit à Vienne, ville dans laquelle il a passé presque toute sa longue vie. Là, il s’est inscrit à l’université comme étudiant en biologie et médecine en 1873, et étant toujours étudiant il s’est embarqué dans la recherche avec le distingué physiologiste Ernst Brücke, dont les intérêts allaient principalement dans le système nerveux vertébré. En 1878, ce travail a abouti au premier article de Freud, sur l’histologie de la moelle épinière d’un poisson primitif. Il fut qualifié de médecin en 1881 à l’âge de 26ans, quelque peu tardivement et après le travail pour peu de temps à l’Institut Theodore Meynert de neurologie cérébral, il a décidé de se spécialiser dans la neurologie clinique. Il a été nommé à un poste d’enseignant supéreur en neuropathologie en 1885, et, après, on lui a attribué une bourse pour lui permettre d’étudier à Paris avec le neurologue mondialement connu Charcot. Ceci s’est avéré être le tournant dans la carrière de Freud ; de cela peut être daté sa métamorphose du neurologue clinicien en psychologue médical dans le sens moderne du terme.

While still active in neurology, Freud published several papers and two books. One of the latter, on disorders of speech (aphasia) resulting from lesions of the brain, attracted considerable interest and has since been regarded as well in advance of its time. It has also been argued that his ideas about aphasia provided some basis for his later psychological thinking. It may be added that, as a young doctor, Freud only narrowly missed becoming the first to recognize the anaesthetic properties of cocaine.

→ Toujours actif dans la neurologie, Freud a publié plusieurs articles et 2 livres. Un des derniers, sur les troubles du discours (l’aphasie) résultant de lésions du cerveau, d’un intérêt considérable et a depuis été considéré en avance sur son temps. Ses idées sur l’aphasie ont fourni une certaine base pour la pensée psychologique postérieure. On peut ajouter que, comme jeune docteur, Freud a étroitement manqué de devenir le premier à reconnaître les propriétés anesthésiques de la cocaïne.

In 1885, he arrived at the Salpêtrière in Paris, which then enjoyed a worldwide reputation as the Mecca of clinical neurologists. At this period, Charcot had become much preoccupied with the so-called functional nervous diseases, in particular hysteria, in which no clear-cut somatic basis had been established. This protean disease was at that time widely treated by hypnosis, upon which Charcot held strong views. First, he maintained that only those of innate hysterical disposition are amenable to hypnosis; and, secondly, that hypnosis provides a kind of laboratory for the induction and modification of hysterical symptoms. But whereas Charcot still believed that hypnosis had a physical basis, Freud became increasingly convinced of its psychological origin. It is not without interest that some years later he paid a special visit to M. Bernheim, of Nancy, who was perhaps the first to insist upon the overriding role of suggestion in bringing about hypnosis, and to stress its applicability to a wide range of individuals who sought his aid as a physician. Although Freud later repudiated hypnosis as a clinical tool, it is most improbable that, had it not been for Charcot’s influence, he would have been led to collaborate with Joseph Breuer and ultimately to evolve the psychoanalytical method.

→ En 1885, il est arrive à la Salpêtrière à Paris, qui jouissait alors d’une réputation mondiale comme la Mecque des neurologues cliniques. A cette période, Charcot était très préoccupé par les soi-disantes maladies nerveuses fonctionnelles, en particulier l’hystérie, dans laquelle aucune base somatique nette n’avait été établie. Cette maladie a été à ce moment-là largement traitée par l’hypnose, sur laquelle Charcot avait de fortes vues. D’abord, il maintenait que seuls ceux de disposition hystérique innée étaient susceptibles de subir l’hypnose ; et, deuxièmement, l’hypnose a fourni une sorte de laboratoire pour l’induction et la modification de symptômes hystériques. Mais tandis que Charcot croyait toujours que l’hypnose avait une base physique, Freud était de plus en plus convaincu de son origine psychologique. Ce n’est pas sans intérêt que quelques années plus tard il a payé une visite spéciale à Bernheim, de Nancy, qui était peut-être le première à insister sur le rôle primordial de la suggestion dans la provocation de l’hypnose et à souligner son applicabilité à une vaste gamme des individus qui ont cherché son aide en tant que médecin. Bien que Freud ait désavoué l’hypnose en tant qu’outils clinique, c’est le plus probable que, c’était sous l’influence de Charcot, il aurait été amené à collaborer avec Breuer et en fin de compte il a développé la méthode psychanalytique.

 

 

VI. Cours (07/11/12).

 

 

Texte sur Maria Montessori :

Montessori, Maria (1870 – 1952). Italian educationist, born at Chiaravalle, Ancona. Maria Montesorri can take to much credit for the things that are best in primary schools and in pre-school education. When the creative energies of children are allowed free expression, when classrooms are no longer full of the cast-iron-framed desks in which children were once confined, when the teacher is a helper and an enabler rather tan a dictator of notes and purveyor of inert knowledge, credit must be given to the Montessori method and the influence of her work which has pervaded our thinking about children and their education.

→ Montessori, Maria (1870 - 1952). Pédagogue italien, né à Chiaravalle, Ancona. Maria Montesorri, on peut porter à son crédit beaucoup de choses qui sont les meilleures dans des écoles primaires et dans l'enseignement en école maternelle. Quand on permet les énergies créatives d'enfants l'expression libre, quand les salles de classe ne sont plus pleines des bureaux encadrés de fonte dans lesquels les enfants ont été une fois enfermés, quand le professeur est un aide et un activateur plutôt qu’un dictateur qui donne des notes et le fournisseur de connaissance inerte, c’est le crédit de la méthode Montessori et l'influence de son travail qui s'est répandu dans nos enfants pensants et leur enseignement.

Like the man who discovered to his great surprise that he had been talking “prose” all his life, most workers in the education field have been advancing the ideas of the Montessori method without being fully aware of the debt du to her. By the same token, much of the criticism levelled against modern teaching methods – that children work only when they want to, that they are supposed to enjoy themselves in school nowadays, that there are no punishments, no rewards – is in essence criticism of Montessori principles.

→ Comme l'homme qui a découvert à sa grande surprise qu'il avait parlé « la prose » toute sa vie, la plupart des travailleurs dans le domaine de l'enseignement a promu les idées de la méthode Montessori sans être entièrement conscient de la dette envers elle. De la même manière, on suppose beaucoup de critique contre des méthodes d'enseignement modernes - que les enfants travaillent seulement quand ils veulent, qu’ils s'amusent à l'école de nos jours, qu’il n’y a là aucune punition, aucune récompense – ne sont pas des critiques envers l’essence des principes de Montessori.

Montessori became the first woman in Italy to receive a medical degree. She was a doctor in medicine at the University of Rome at a time when the education of women was still unusual, and she excelled in a field which had been a male preserve. Had she simply continued to work as a doctor her life would have been remarkable enough. Her early work was with mentally-retarded children.

→ Montessori est devenue la première femme en Italie pour recevoir un diplôme médical. Elle était un docteur dans la médecine à l'Université de Rome à la fois quand l'enseignement des femmes était toujours inhabituel et elle a excellé dans un domaine qui avait été réservé aux hommes. Si elle avait simplement continué à vivre comme docteur sa vie aurait été assez remarquable. Son premier travail était avec des enfants arriérés.

Between 1898 and 1901 she ran a special school, trained teachers, and lectured internationally on her methods of achieving resultats with her charges. She came to the conclusion that the same transformation she had been able to achieve with the mentally retarded was needed, and possible, in ordinary schools. Her work with the “idiots” had been thought to be miraculously effective: they had learnt to read and they passed examinations.

→ Entre 1898 et 1901 elle a dirigé un établissement scolaire spécialisé, formé des professeurs et a fait des lectures internationales sur ses méthodes avec les résultats achevés donc elle était chargés. Elle est arrivée à la même conclusion que ce qu’elle avait pu réaliser avec les arriérés a été nécessaire et possible, aux écoles ordinaires. Son travail avec « les idiots » avait été pensé pour être miraculeusement efficace : ils avaient appris à lire et ils ont passé des examens.

With her medical and scientific training, Dr Montessori observed children rather as an anthropologist watches the customs of a tribe, and free from the limiting views of childhood held by the traditional educators.

→ Avec sa formation médicale et scientifique, Dr Montessori a observé des enfants plutôt comme un anthropologue observe les coutumes d'une tribu et libre des vues de limitation d'enfance tenue par les éducateurs traditionnels.

Discovering the child also means acceptance of his relative helplessness, and in Montessori schools the apparatus and whole environment of the classroom are structured with the child’s needs in mind. The role of the teacher is based both on respect and on confidence that learning will take place without formally set tasks; the child is assumed to want to learn because he has a creative spirit and wishes to discover the world for himself. Like the Freudian psychoanalyst, the teacher should not intervene unless the moment is right. Parallels between psychoanalysis and teaching were recognized by Dr Montessori.

→ La découverte de l'enfant signifie aussi l'acceptation de son impuissance relative, et aux écoles Montessoriennes l'environnement de la salle de classe est structuré pour les besoins de l'enfant en mémoire. Le rôle du professeur est basé tant sur le respect que sur la confiance que l'étude aura lieu sans formellement des tâches d'ensemble ; l'enfant est assumé pour vouloir apprendre parce qu'il a un esprit créatif et souhaite découvrir le monde pour lui. Comme le psychanalyste freudien, le professeur ne devrait pas intervenir à moins que le moment ne soit juste. Les parallèles entre la psychanalyse et l'enseignement ont été reconnues par le Dr Montessori.

There are limits to her methods. They demand particularly well-trained and sensitive teachers, for authoritarian personalities cannot flourish in a Montessori environment. Middle-class children will probably do better than others, as will children of parents more interested in individuality than in the corporate state. A society that values skill and conformity more highly than creativity and sensitivity is likely to reject or modify the Montessori principles.

→ Il y a des limites à ses méthodes. Ils exigent de professeurs particulièrement qualifiés et sensibles, car des personnalités autoritaires ne peuvent pas fleurir dans un environnement Montessorien. Des enfants bourgeois obtiendront probablement plus de succès que d'autres, comme le sont les enfants de parents plus intéressés par l'individualité que dans l'état d'entreprise. Une société qui estime l'habileté et la conformité plus fortement que la créativité et la sensibilité va probablement rejeter ou modifier les principes Montessoriens.

 

Achieve : acquérir, réussir.

Are allowed free expression : sont autorisés à s’exprimer librement.

Aware : conscient, au courant.

Bedt : dette (le d ne se prononce pas).

By the same token : par la meme occasion, pareillement.

Career : carrière.

Confined : confine.

Draft (USA), draught (UK) : courant d’air.

Due to : (quelque chose) du envers (quelqu’un).

Field : domaine.

Framed : cadre.

Freudian slip : lapsus.

Knowledge : connaissance.

Lecture hall : amphi.

Mainly : principalement.

More and more, increasingly : de plus en plus/

Most workers : la plupart des travailleurs.

Nowadays : de nos jours.

Pervade : influence.

Pre-school : maternelle.

Provide some basis : fournir une base.

Row : rangée → to have a row : se disputer → to row about : ramer.

Staff : employé → staff room : sale des professeurs.

Task : tâche.

Teacher, lecturer : professeur.

To enable : permettre.

To pass : réussir.

To tale in to account : tenir compte.

Traine : former.

 

 

VII. Cours (14/11/12).

 

 

Inventez un dialogue où Maria Montessori parlerait de ses méthodes et de son opinion sur l’enseignement.

 

Maria Montessori and a Headmaster.

MM : Hello M. Headmaster, I would like to discus with you about what I observed today in your establishment.

H : Hello MM, I have heard about your work with children and I must say that I am very honoured as a headmaster to receive you.

MM : As you may know I have a lot of experience in this field and that is the reason why I will suggest some modifications concerning the teaching methods in your school.

H : I am all ears.

MM : Firstly, I feel that there are too many students per class. The teachers don’t have the possibility to help all the children who may be in need of assistance. Secondly, I feel that the grade-system doesn’t reinforce the student. Some changes have to be made to motivate them.

H : I understand very well, but we have resources difficulties and that is the reason why it is not possible to make all this changes. But I highly recommend you to speak to the Minister of education.

 

Appalling : affligeant.

Headmaster : directeur.

It could have been worse : cela aurait pu être pire.

Topical : actuel.

To rehearse : répéter.

 

 

VIII. Cours (21/11/12).

 

 

Positive psychologie : an introduction.

What is positive psychology ?

→ Psychologie positive : une introduction.

Qu’est-ce que la psychologie positive ?

Positive psychology is the scientific study of the strenghts and virtues that enable individuals and communities to thrive. Originally inspired by humanistic psychology, this more recent field was founded at the beginning of the 21st century on the belief taht people want to lead meaningful and fulfilling lives and to cultivate what is best within themselves.

→ La psychologie positive est l'étude scientifique des forces et des vertus qui permettent aux individus et aux communautés de prospérer. À l'origine inspirée par la psychologie humaniste, ce domaine plus récent a été fondé au début du 21e siècle sur la croyance que les gens veulent mener des vies significatives et accomplissantes et cultiver ce qui est le meilleur en eux.

When he was president of the American Psychological Association (APA), Seligman worked hard to promote this approach, as evidenced by the subsequent creation of several scientific associations and exchange networks. Contrary to most studies carried out in psychology, positive psychology is more focused on what works than on the problems observed. Hence, mental health is no longer seen as the absence of anxiety and depressive symptoms, but as a particular state of weel-being (of complete physical, mental and social health) which enables individuals to overcome the inevitable current life tensions and to accomplish fruitful work and contribute to social life.

→ Quand il était le président de l'Association Psychologique américaine (APA), Seligman a travaillé dur pour promouvoir cette approche, comme le prouve la création ultérieure de plusieurs associations scientifiques et des réseaux de change. Contrairement à la plupart des études effectuées en psychologie, la psychologie positive est plus concentrée que les travaux que sur les problèmes observés. De là, la santé mentale n’est plus vue comme l'absence d'anxiété et de symptômes dépressifs, mais comme un état particulier de bien-être (de santé physique, mentale et sociale complète) qui permet aux individus de surmonter les rapports tendus de vie actuels inévitables et accomplir le travail fructueux et contribuer à la vie sociale.

The goals of positive psychology.

Positive psychology has three central concerns : positive emotions, positive individual traits, positive institutions and relationships. Understanding positive emotions entails the study of contentment with the past, happiness in the present, and hope for the future. Understanding positive individual traits consists of the study of strengths and virtues, such as the capacity ofr love, courage, compassion, resilience, creativity, curiosity, integrity and self-control.

→ Les buts de la psychologie positive.

La psychologie positive a trois préoccupations centrales : émotions positives, traits individuels positifs, institutions positives et relations. La compréhension d’émotions positives entraîne l'étude de contentement avec le passé, le bonheur dans le présent et l'espoir pour l'avenir. La compréhension de traits individuels positifs consiste en étude des forces et des vertus, comme la capacité de l'amour, le courage, la compassion, la résistance, la créativité, la curiosité, l'intégrité et le sang-froid.

Understanding positive institutions entails the study of the strenghts that foster better communities, such as justice, responsibility, civility, parenting, nurturing, work ethic, teamwork and tolerance. The main goal of positive psychology is to build a science of optimal human functioning that enables a better understanding of positive outcomes : for example, families and schools that allow children to flourish, workplaces that foster satisfaction and productivity, communities that encourage civic engagement and therapies which develop the patients' strenghts.

→ La compréhension d'institutions positives entraîne l'étude des forces qui favorisent de meilleures communautés, comme la justice, la responsabilité, la politesse, le rôle parental, élevant, le travail éthique, le travail d'équipe et la tolérance. Le but principal de la psychologie positive est de construire une science d'homme optimal fonctionnant qui permet une meilleure compréhension de résultats positifs : par exemple, les familles et les écoles qui permettent aux enfants de fleurir, les lieux de travail qui favorisent la satisfaction et la productivité, les communautés qui encouragent l'engagement civique et les thérapies qui développent les forces des patients.

Is positive psychology opposed to other fields of psychology ?

Since World War II, psychology has focused almost exclusively on psychological problems and how to remedy them. Great strides have thus been made in understanding and treating psychological disorders. However, one consequence of this focus on psychological disorders is that psychology has little to say about what makes life most worth living.

→ La psychologie positive est-elle opposée à d'autres domaines de psychologie ?

Depuis la Deuxième Guerre mondiale, la psychologie s'est concentrée presque exclusivement sur des problèmes psychologiques et comment y remédier. Les grands progrès ont ainsi été faits dans la compréhension et le traitement de troubles psychologiques. Cependant, une conséquence de cet accent sur les troubles psychologiques est que cette psychologie a peu à dire sur la plupart des valeurs qui font la vie.

Positive psychology proposes to correct this imbalance by focusing on strengths without ignoring weaknesses. It should not be considered as a replacement for traditional psychology, but merely as a supplement to the hard-won gains of traditional psychology. Psychology’s concern with reducing problems should not be abandoned and this demands scientifically informed solutions. Suffering and well-being, however, are both part of human condition, and psychologists should be concerned with bot.

→ La psychologie positive propose de corriger ce déséquilibre en se concentrant sur des forces sans ignorer des faiblesses. On ne devrait pas le considérer comme un remplaçant de la psychologie traditionnelle, mais simplement comme un supplément aux gains durement gagnés de psychologie traditionnelle. La préoccupation de la Psychologie avec la réduction de problèmes ne devrait pas être abandonnée et cela exige des solutions scientifiquement informées. La souffrance et le bien-être, cependant, font tant partie de la condition humaine, que les psychologues devraient être concernés par le robot.

Basic themes, assumptions, and early missions of positive psychology.

One of the major themes that define positive psychology is a focus on the factors and conditions that contribute most to a well-lived life and which encourage human flourishing – in other words, the characteristics and predictors of the “good life”. This focus inevitably concerns human qualities that enrich our lives, make life worth living, foster strong character and promote psychological growth, but also nurture genius and talent.

→ Thèmes de base, suppositions et les premières missions de psychologie positive.

Un des thèmes majeurs qui définit la psychologie positive est un accent des facteurs et des conditions qui contribuent le plus à une vie bien vécue et qui encourage la prospérité d'homme - autrement dit, les caractéristiques et les prophètes "de la bonne vie". Ce centre concerne inévitablement les qualités humaines qui enrichissent nos vies, font la vie de valeur, favorisent le caractère fort et promeuvent la croissance psychologique, mais élèvent aussi le génie et le talent.

Today, psychologists identify 24 psychological strengths (Peterson). These are grouped into six areas: knowledge and wisdom, courage, humanity, justice, temperance and transcendence. According to Seligman (2002), these personal qualities are the guarantee of authentic happiness when they help us to accomplish our goals and when they are used to benefit others.

→ Aujourd'hui, les psychologues identifient 24 forces psychologiques (Peterson). Ceux-ci sont groupés dans six zones : connaissance et sagesse, courage, humanité, justice, modération et supériorité. Selon Seligman (2002), ces qualités personnelles sont la garantie du bonheur authentique quand ils nous aident à accomplir nos buts et quand ils sont utilisés pour profiter à d'autres.

What is not related to happiness and well-being ?

Positive psychology is grounded in empirical and replicable scientific studies. Although some findings may come close to common sense, others can be counter-intuitive and quite surprising. For example, it is often believed that wealth makes people happy. However, data shows that whilst economic output in the UK has nearly doubled in the last 30 years, happiness levels have remained identical.

→ Qu'est-ce qui n'est pas relié au bonheur et au bien-être ?

La psychologie positive est fondée dans des études scientifiques empiriques et réplicable. Bien que quelques découvertes puissent se rapprocher du bon sens, d'autres peuvent être contraires à l'intuition et tout à fait surprenants. Par exemple, on croit souvent que la richesse rend les gens heureux. Cependant, les données montrent que pendant que la production économique au Royaume-Uni a presque doublé dans les 30 dernières années, les niveaux de bonheur sont restés identiques.

Research studies highlight that wealth is only weakly related to happiness, both within and across nations, particularly when income is above the poverty level. Equally, being well-educated or being young is not necessarily a guarantee of happiness. In fact, contrary to popular belief, older people are more constantly satisfied with their lives than younger individuals. Furthermore, not surprisingly, married people are generally happier than singles, but perhaps because they were happier in the first place!

→ Les études de recherche mettent en évidence que cette richesse est seulement faiblement reliée au bonheur, tant dans les nations, particulièrement quand le revenu est au-dessus du seuil de pauvreté. Également, être instruit ou être jeune n'est pas nécessairement une garantie de bonheur. En fait, contrairement à la croyance populaire, les gens plus vieux sont plus constamment satisfaits de leur vie que des individus plus jeunes. En outre, non étonnamment, les gens mariés sont généralement plus heureux que des célibataires, mais peut-être parce qu'ils étaient plus heureux en premier lieu !

What kinds of life experiences contribute to well-being ?

Most pleasurable activities (such as shopping, watching TV, eating good food, or making money) can make people joyful, but do not lead to psychological growth or to the human flourishing in the long term, probable because they do not require any ability or provide little challenge. It is more interesting to experience situations that present challenges, more specifically, which help us to develop or improve skills, through the achievement of previously set goals.

→ Quels genres d’expériences de vie contribuent au bien-être ?

La plupart des activités agréables (comme des achats, regarder la télé, manger la bonne nourriture, ou faire de l'argent) peuvent rendre les gens joyeux, mais non mener à la croissance psychologique ou à l'homme fleurissant à long terme, probablement parce qu'ils n'exigent pas de capacité ou fournissent peu de défi. Il est plus intéressant d'éprouver des situations qui présentent des défis, plus spécifiquement, qui nous aide à développer ou améliorer des compétences, par l'accomplissement précédent des buts d'ensemble.

“Flow” is a state of well-being that can be experienced through dealing successfully with small daily challenges which are freely chosen (intrinsic motivation). This term, coined by Mihaly Csikszentmihalyi (2206), refers to a state of absorption in one’s work that is characterized by intense concentration, loss of self-awareness, a feeling of control, and a sense that “time is flying”. It is possible to induce this state by living optimal or “peak experiences”.

→ « Le flux » est un état de bien-être qui peut être éprouvé par des opérations avec succès avec les petits défis quotidiens qui sont librement choisis (la motivation intrinsèque). Ce terme, inventé par Mihaly Csikszentmihalyi (2206), se réfère à un état d'absorption dans son travail qui est caractérisé par la concentration intense, la perte de prise de conscience de soi-même, un sentiment de contrôle et un sens que « le temps vole ». Il est possible d'inciter cet état en vivant de façon optimale ou « des expériences maximales ».

This kind of activity generates positive emotions that we are able to build upon, and which have lasting benefits for the individual, helping him/her to cope better with adversity. Other studies also suggest that traumatic experiences can sometimes be instructive and may later provide a sort of psychological immunity against adaptative difficulties.

→ Cette sorte d'activité produit des émotions positives que nous pouvons construire et qui a des avantages durables pour l'individu, l’aidant pour se charger mieux de l'adversité. D'autres études suggèrent aussi que des expériences traumatisantes peuvent parfois être instructives et peuvent plus tard fournir une sorte d'immunité psychologique contre des difficultés adaptatives.

How can we become happier, build our resources and develop resiliency ?

There are numerous ways to develop happiness and well-being. Seligman recommends identifying individual strengths and virtues in order to find new ways to build upon them. Increasing self-awareness of personal qualities helps to decide the extent to which one wishes to change in order to achieve long-term well-being. Sonja Lyubomirski (2008) proposes using strategies that foster positive emotions, such as practicing acts of altruism or kindness, engaging in forgiveness, and developing a grateful and mindful disposition. Another way to cultivate well-being is to build positive social relationships which can play a protective role.

→ Comment pouvons-nous devenir plus heureux, construire nos ressources et développer la capacité de résistance ?

Il y a de nombreuses façons de développer le bonheur et le bien-être. Seligman recommande d'identifier des forces individuelles et des vertus pour trouver de nouvelles façons de se construire. La prise de conscience de soi-même croissante de qualités personnelles aide à décider la mesure à laquelle on souhaite changer pour réaliser le bien-être à long terme. Sonja Lyubomirski (2008) propose d'utiliser les stratégies qui favorisent des émotions positives, comme la réalisation des actes d'altruisme ou la bonté, l'engagement dans le pardon et le développement d'une disposition reconnaissante et attentive. Une autre façon de cultiver le bien-être est de nouer les relations sociales positives qui peuvent jouer un rôle protecteur.

The future of positive psychology.

Seligman (2002) predicts that in this new century positive psychology will help us better understand the factors that allow individuals, communities, and society to flourish, and not only to endure stressful situations or to thrive after a trauma. In this perspective, further efforts should be made to identify human strengths and classify them in the same way as the Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders (DSM-IV), which would become a universally adopted tool for practitioners.

→ L'avenir de la psychologie positive.

Seligman (2002) prévoit qu'à ce nouveau siècle la psychologie positive nous aidera à mieux comprendre les facteurs qui permettent aux individus, aux communautés et à la société de fleurir et non seulement de supporter des situations stressantes ou prospérer après un trauma. Dans ces efforts perspectifs, nouveaux devrait être fait pour identifier des forces humaines et les classifier dans la même façon comme le Manuel Diagnostique et Statistique de Troubles Mentaux (DSM-IV), qui deviendrait un outil universellement adopté pour des praticiens.

It also becomes crucial to create reliable assessment tools to evaluate personal assets and to conduct appropriate longitudinal studies or experiments in order to understand why and how these individual strengths may increase through daily actions. Positive psychology can also use scientific methods to investigate the consequence of living a life based on the adoption of certain human values - altruism, integrity, tolerance -. Ultimately, it is essential to develop and to test clinical interventions and structured programs to build or enhance these psychological strengths and virtues.

→ Il devient aussi crucial de créer des outils d'évaluations fiables pour évaluer des atouts personnels et conduire des études longitudinales appropriées ou des expériences pour comprendre pourquoi et comment ces forces individuelles peuvent augmenter par des actions quotidiennes. La psychologie positive peut aussi utiliser des méthodes scientifiques, examiner la conséquence de vivre une vie basée sur l'adoption de certaines valeurs humaines (l'altruisme, l'intégrité, la tolérance). En fin de compte, il est essentiel de développer et de tester des interventions cliniques et des programmes structurés pour construire ou améliorer ces forces psychologiques et vertus.

 

Fort instance / e.g / i.e.

That’s what people say / That’s what one says.

To assess / to evaluate / to test / to control.

Upon = on.

 

Achieve : accomplir, réaliser, réussir.

Aera : zone.

Allow : permettre.

Assessment : evaluation/recherche.

Asset : atout.

Belief : croyance.

Daily : quotidien.

Disposition : tempérament.

Enhance : améliorer.

Entail : entraîner.

Extent : étendue.

Flourish : fleurir/épanouir.

Focus : focaliser.

Foster : favoriser.

Foster mother : mère adoptive.

Further : plus.

Grateful : heureux.

Her heart is bleeding : son coeur saignait.

Kindness : gentillesse.

Loss of self-awareness : perte de confiance en soi.

Mindful : Attentif.

Output : rendement.

Reliable : fiable.

Resiliency : résistance.

Siblings : frères et soeurs (plus court que dire brothers and sisters).

Skill : talent.

Teamwork : effort de groupe.

Tool : outils.

Thrive : prospérer/être florissant.

Transcendence : surpasser.

Weaknesses : conscient.

Wisdom : sagesse.

 

 

IX. Cours (28/11/12).

 

 

10 qualities for describe a healthy woman : well-balance, volunteer, nice, loving, independent, patient, responsible, mindful, grateful, credit note of the moral qualities.

 

For a healthy man : strong, provider, leader, courageous, reliable, he enjoys a challenge, responsible, kind, patient,  sociable.

 

A set of qualities for a healthy adult : well-balance, responsible, mindful, understanding, reliable, sociable, organised, friendly, hard-working, credit note of the moral qualities, courageous, autonomous.

 

For a responsible adult : caregiving, respect law, to be an example, pay his taxes, credit note of the moral qualities.

 

Aim : but.

Autonomous : autonome.

Aware about heart : conscient de cœur.

Bringing-up : élever.

Caregiving : s’occuper des gens.

Deal a problem : traiter un problème.

Healthy : sain, en bonne santé.

House cleaning : ménage.

In one’s work : dans son travail.

It is up to you : c’est à toi de faire.

Law : loi.

Provider : qui subvient (aux besoins).

Reliable : fiable.

Responsible citizen : citoyen responsable.

Roughly : environ, plus ou moins.

To be beyond : être au-delà.

To be above : être au-dessus.

Understanding : compréhensif.

 

 

X. Oral.

 

 

Mary Ainsworth :

Mary Ainsworth (1913-1999) était une psychologue du développement qui a joué un rôle important dans la théorie de l'attachement. Elle a succédé à John Bowlby dont elle partageait l’idée selon laquelle l’attachement est un besoin primaire.

Elle a ainsi crée, une expérience nommée la « Strange Situation », qui met en évidence différents types d'attachements, qui sont le type sécure, et les types insécures ambivalents et évitants (fuyants).

→ Mary Ainsworth (1913-1999) was a psychologist of the development who played an important role in the theory of the attachment. She succeeded John Bowlby of whom she shared the idea according to which the attachment is a primary need.

She so created, an experiment named "Strange Situation", which highlights various types of attachments, which are the type secure, and the types insecures ambivalent and avoiding.

“Strange situation” procedure :

Cette expérience se fait avec un bébé, sa mère et un adulte inconnu. L’expérience se passe dans une petite pièce avec des jouets, et comporte 7 parties principales :

                - Le bébé en présence de sa mère.

                - Un étranger entre dans la pièce.

                - La mère quitte la pièce, et laisse le bébé seul avec l’étranger.

                - La mère revient et l’étranger sort.

                - La mère s’en va à nouveau, le bébé est totalement seul.

                - L’étranger revient dans la pièce.

                - La mère revient et l’étranger sort.

→ This experiment is made with a baby, his mother and an unknown adult. The experiment take place in a small room with toys, and contains 7 main parts :

- The baby in the presence of his mother.

- A foreigner enters the room.

- The mother leaves the room, and leaves the only baby with the foreigner.

- The mother returns and the foreigner goes out.

- The mother goes away again, the baby is totally alone.

- The foreigner returns in the room.

- The mother returns and the foreigner goes out.

Cette expérience permet de mesurer 4 catégories de comportements :

                - L’anxiété liée à la séparation avec la mère.

                - L’empressement de l’enfant à explorer l’environnement.

                - La réaction face à une personne inconnue.

                - Les retrouvailles avec la mère.

→ This experiment allows to measure 4 categories of behavior :

- The anxiety bound to the separation with the mother.

- The haste of the child to investigate the environment.

- The reaction in front of an unknown person.

- Reunion with the mother.

 

Résultats :

Cette expérience a permis à Mary Ainsworth de conclure que le système d’attachement se développe en fonction des premières interactions avec la mère. Elle a donc mis en évidence 3 formes distinctes d’attachement :

→ This experiment allowed Mary Ainsworth to conclude that the system of attachment develops according to the first interactions with the mother. She thus highlighted 3 forms different from attachment:

En premier l’attachement secure, qui correspond aux enfants confiants. Ils utilisent leur figure d’attachement comme une base sécurisante pour explorer l’environnement et n’hésitent pas à la rechercher dans les moments de détresse. Ce type d’attachement se développe quand la personne qui donne les soins, en général la mère, est présente, quand elle est sensible aux signaux de l’enfant et quand elle répond correctement à ses besoins. En se développant, l’enfant se représentera une figure d’attachement comme étant disponible, sensible et serviable.

→ In the first the attachment secure, which corresponds to the confident children. They use their face of attachment as a reassuring basis to investigate the environment and do not hesitate to look for her in the moments of distress. This type of attachment develops when the person who gives the care, generally the mother, is present, when she is sensitive to the signals of the child and when she answers correctly his needs. By developing, the child will represent himself a face of attachment as being available, sensitive and helpful.

Ensuite, l’attachement insecure évitant, qui correspond à des enfants détachés et qui se sentent inacceptables. Ils sont peu communicatifs, indépendants, ils ne recherchent pas le contact avec la figure d’attachement, et ignorent leurs émotions. Cela correspond généralement à une personne qui donne les soins, qui est plutôt insensible et rejetante, et souvent indisponible pour l’enfant dans ses moments de détresse.

→ Then, the attachment insecure avoiding, which corresponds to detached children and who fell unacceptable. They are little communicative, independent, they do not look for the contact with the face of attachment, and ignore their feelings. It corresponds generally for one person who gives the care, who is rather insensitive and rejecting, and often unavailable for the child in his moments of distress.

Et enfin, l’attachement insecure ambivalent, qui correspond à des enfants ayant un double comportement. Ils exagèrent leurs émotions pour attirer l’attention, ils recherchent le contact, sont très dépendant de la figure d’attachement, mais dès qu’elle se présente ils sont incapables d’aller vers elle, ou sont inconsolables. En grandissant, ils auront tendance à ne pas couper le cordon ou à reproduire autour d’eux des figures maternelles. Ce comportement résulterait de la contradiction qu’a eue la personne donnant les soins, en répondant aux besoins de l’enfant.

→ And finally, the attachment insecure ambivalent, which corresponds to children having a double behavior. They exaggerate their feelings to draw the attention, they look for the contact, are very dependent on the face of attachment, but as soon as she appears they are incapable to go towards her, or are inconsolable. By increasing, they will tend not to cut the cordon or to reproduce around them maternal faces. This behavior would result from the contradiction that the person giving the care had, by meeting the needs of the child.

 

Evolution :

En 1986, Marie Main et Jacques Solomon vont ajouter un quatrième type d’attachement, il s’agit de l’attachement « Désorganisé-désorienté » qui se retrouve quand les parents sont effrayés ou quand ils ont des comportements effrayants avec leur enfant. L’enfant se retrouve alors dans une situation paradoxale, puisque ce qui doit être sécurisant va causer la crainte. Il manifeste des comportements désorientés, confus, et n’arrive pas à établir des relations saines. Ce type d’attachement est le plus grave, il peut conduire à des troubles du comportement ou à des troubles psychiques.

→ In 1986, Marie Main and Jacques Solomon are going to add the fourth type of attachment, it is about the attachment “Disrupted Disorientated” which finds itself when the parents are frightened or when they have terrible behavior with their child. The child finds himself then in a paradoxical situation, because what must be reassuring is going to cause the fear. He shows disorientated behavior, vague, and do not manage to establish healthy relations. This type of attachment is the gravest, he can lead to behavior disorders or to psychological troubles.

Pour compléter cette expérience, Marie Main a élaboré avec Carol George et Nancy Kaplan un questionnaire, l’AAI (Adult Attachment Interview) pour voir quel genre d’attachement le parent avait établi avec ses propres parents quand il était lui-même enfant. Ce questionnaire permet de mettre en évidence une corrélation entre la catégorie à laquelle appartient le parent et le type d’attachement du bébé.

→ To complete this experiment, Marie Main elaborated with Carol George and Nancy Kaplan a questionnaire, the AAI (Adult Attachment Interview) to see which kind of attachment the parent had established with his own parents when it was himself a child. This questionnaire allows to highlight a correlation enter the category to which belongs the parent and the type of attachment of the baby.

 

Conclusion :

De nombreuses critiques se sont élevées contre cette expérience, notamment pour dire qu’elle n’évalue qu’un type d’attachement, particulièrement à la mère, alors qu’un enfant peut avoir différents types d’attachement suivant les personnes qui l’entourent, et pour signifier qu’un évènement important et déstabilisant (comme une maladie, un décès…) peut modifier le type d’attachement de l’enfant.

Néanmoins, la Strange Situation réalise des résultats cohérents, et est devenue la méthode mondiale pour évaluer le type d’attachement.

→ Numerous criticisms rose against this experiment, in particular to say that it estimates only a type of attachment, particularly to the mother, while a child can have various types of attachment following the persons who surround him, and to mean that an important and destabilizing event (as a disease, a death) can modify the type of attachment of the child.

Nevertheless, Strange Situation realizes coherent results, and became the world method to estimate the type of attachment.



07/12/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1520 autres membres